Pollution

Melun Val-de-Seine. Le plan anti-bouchon de la région booste le contournement

Sophie Bordier
12 mars 2017, 12h30 | MAJ : 13 mars 2017, 17h02
« Ce plan est ultra-rétrograde » selon Bénédicte Monville De Cecco (EELV), conseillère régionale et élue d’opposition à Melun « car il réinstalle la voiture au centre des mobilités. Or, plus il y a de voies, plus il y aura de véhicules. Cela va augmenter la pollution atmosphérique car le trafic routier représente 25% de cette pollution. »
Pour lire l’ensemble de l’article

Pollution de l’air à #Melun : l’opposition écologiste dénonce l’inertie de la majorité municipale

Claude_BOURQUARDBénédicte_MONVILLE_DE_CECCO
Du 27 novembre au 20 décembre Melun a connu un important pic de pollution aux particules fines, particulièrement dangereuses pour la santé. La station installée avenue Thiers par Airparif a mesuré pendant plusieurs jours des valeurs supérieures au seuil d’information et au seuil d’alerte. Or, nous n’avons constaté aucune réaction de la préfecture, de la ville de Melun ou encore de l’agglomération Melun Val de Seine. Les habitants n’ont été ni informés ni sensibilisés à ce problème et n’ont donc pas pu adapter leurs comportements ou réduire leurs propres émissions de gaz et de particules par leurs véhicules et chauffages au bois. Ces même pouvoirs publics n’ont pris aucune mesure de restriction de la circulation ni de restriction du chauffage au bois comme dans certaines villes. La santé publique mérite plus de courage politique ! Vous trouverez notre dossier complet et nos propositions en cliquant sur le lien ci dessous.
Lors d’un prochain conseil municipal nous proposerons une délibération pour la création d’un Bonjour, nous avons fait un certain nombre de propositions de mesures à court, long et moyen terme. Celle d’un péage urbain uniquement pour les poids lourds, modérés pour le traffic local, plus cher pour le transit est une mesure à long terme. Quoiqu’il en soit nous souhaitons la création : « d’un conseil citoyen melunais de la qualité de l’air » doté de moyens de fonctionnement et qui aura pour mission de définir les politiques à mettre en œuvre à court et moyen terme pour lutter contre la pollution de l’air à Melun.